De quoi mieux discuter entre utilisateurs

Commentaires:

Pour ceux qui ne se rappellent pas, le Coludik d'aujourd'hui (i.e. la plateforme web) est basé sur le Coludik d'hier, celui qui allait vous proposer du co-achat et qui n'a jamais fonctionné. En ce temps-là, le panneau de discussion pour un jeu donné permettait de parler entre co-acheteurs et il était nécessaire d'imposer un tel cloisonnement entre jeux et utilisateurs. En migrant vers le nouveau Coludik, j'ai conservé ce petit module de discussion qui est devenu alors une discussion privée entre 2 utilisateurs pour un jeu prêté.

Puis j'ai ajouté la fonctionnalité du Partenaire de jeu avec un autre panneau de conversation. Mais comme il ne fait référence à aucun jeu, on a là encore une discussion à part entre 2 personnes (et ce papotage devient un nouvel objet dans la base de données). Prenez maintenant ces mêmes 2 personnes qui se partagent des jeux, mettons même dans les 2 sens. Cela fait X panneaux de discussions indépendants qui, la plupart du temps, ne servent à rien car les 2 personnes vont finir par ne communiquer que dans l'une des pages web correspondantes (le jeu que l'un d'eux a prêté en premier par exemple, là où la prise de contact s'est faite initialement). Comme je suis moi-même un grand utilisateur de Coludik, ça m'a récemment sauté aux yeux.

Il était donc temps de remédier à ce qui est devenu un problème d'ergonomie. Cette multitude de conversations possibles est complètement non-intuitive. À partir de ce jour, il n'existera donc qu'une seule conversation entre 2 personnes (un seul objet en base de données). Que vous soyez sur le profil d'un utilisateur ou sur la page d'un de ses jeux qu'il vous prête, vous verrez le même dialogue en cours. Celui-ci perdure dans la base de données même quand un jeu est rendu. Vous pouvez donc le retrouver sur la page d'un autre jeu en cours de partage, sur un futur jeu emprunté ou sur le profil de l'utilisateur.

Maintenant que ceci est fait et qu'on a là quelque chose de plus cohérent, mon prochain travail sera de déterminer la longévité d'une conversation. Coludik n'est pas une plateforme de t'chat. Je ne vais donc pas faire comme sur Messenger et garder les messages ad vitam aeternam. Pour plus de sobriété numérique, c'est à dire moins de stockage, il me faudra trouver un moyen d'élaguer ce qui est trop ancien. Mais on en reparlera une prochaine fois.

Notez que pour ceux qui avaient de multiples conversations avec un même utilisateur, j'ai fait migrer le tout dans un même objet en conservant l'horodatage de chaque message. Cela donnera donc peut-être quelque chose de pas très logique si vous remontez l'historique de vos écrits, mais au moins, tout est là.

Tout cela était une assez grosse modif alors n'hésitez pas à me contacter si vous voyez quelque chose qui cloche dans vos discussions.

Copyright Coludik 2018-2020 • Tous droits réservés